Ollantaytambo

Ollantaytambo

Le charmant village d´ Ollantaytambo, situé dans la Vallée Sacrée des Incas à 2800 m d´altitude, fut un important centre militaire et religieux au temps des incas.

La forteresse qui domine le village, bâtie à l´apogée de l´Empire, est installée de façon stratégique au sommet d´un escarpement surveillant l´entrée nord-ouest de la Vallée Sacrée. D ´ici, il est donc possible de controler tout ce qui se passe dans la direction de la Vallée Sacrée (donc indirectement de Cusco la capitale), d´une entrée de l ´Amazonie, et de l accès au Machu Picchu, distant de 40 km du site.

Un escalier très raide flanqué de terrasses agricoles décalées arrive sur Le Temple aux Dix Niches, le début de la partie religieuse du site.

Au centre s´élève une muraille inachevée constituée de six monolithes de porphyre haut de 4 m, étroitement ajustés, que l´on considère être le Temple du Soleil.  Ces blocs de plusieurs dizaine de tonnes ont été acheminés depuis des carrières situées à 10 km du site, de l ´autre coté du fleuve Urubamba.  Des pierres en taille tout au long du parcours font penser que le site était encore en pleine réalisation quand les conquistadors Espagnols sont arrivés au Pérou à partir de 1532.

Une venelle mène aux anciens Bains de la Princesse, un sanctuaire rupestre où l´Inca célébrait le culte après avoir fait ses ablutions dans le bassin voisin.

En 1536, Ollantaytambo fut le théâtre de l´ultime bataille que livra le dernier Inca Manco Inca aux Espagnols. Manco Inca, peu avant la défaite assurée, se refugia dans sa nouvelle capitale á Vilcabamba, au coeur de la jungle amazonienne impénétrable pour les espagnols.

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :