Paracas et les Iles Ballestas

Paracas et les Iles Ballestas

La baie de Paracas – qui porte le nom d´un vent qui balaie frequemment cette partie de la cote – est un littoral bordé de palmiers et de cocotiers qui abrite parmi les plus belles plages du Pérou, dont Las Salinas et La mina.

Jose de San Martin y accosta le 8 septembre 1820, après avoir libéré l´Argentine. Peu de temps après, un navire de guerre britannique, sous le commandement de Sir Thomas Cochrane, jeta l´ancre dans la baie et les soldats rejoignirent San Martin dans sa lute pour l´indépendance du Pérou.

Cette baie, peuplée par une grande variété d´animaux marins, ainsi que les Iles Ballestas, sont devenues Réserve Naturelle en 1975. On peut y admirer tout sorte d´oiseaux ( condors, vautours, flamants roses et blanc ), des lions de mer, des baleines, des tortues marines et des dauphins grace au courant océanique de Humboldt qui favorise la température de l´eau pour les cycles de reproduction. La légende raconte d´ailleurs que ce sont les couleurs des flamants qui inspirèrent le libérateur Jose de San Martin pour créer le drapeau péruvien.

Durant des siècles et des siècles, cette zone va accumuler de très grandes quantités de guano (les excréments d´oiseaux) sur son sol. Au XIXeme siècle, l’économie péruvienne en tirera profit en exportant le guano comme engrais vers l’Europe et l’Amérique du nord.

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :